Blog: internationalcupid app

il convient empi?cher les attitudes extremes : le deni du « bien va tres beaucoup, madame la marquise » ou le decouragement du « nous sommes condamnes a disparaitre ».

il convient empi?cher les attitudes extremes : le deni du « bien va tres beaucoup, madame la marquise » ou le decouragement du « nous sommes condamnes a disparaitre ».

Partout au Canada, depuis 25 annees, le poids de la langue francaise reste en baisse, ainsi, gui?re a minimum pres.

Pour determiner la preference linguistique d’une personne, il faudra savoir si elle s’exprime habituellement en francais, en anglais ou dans une autre langue lorsqu’elle est vraiment libre de son tri. A cette fin, le recensement du Canada demande a chaque repondant quelle langue il parle « le moins rarement a domicile ». On lui fait ensuite indiquer s’il parle « regulierement d’autres langues a domicile ». Ca permet de voir si un individu qui s’exprime le plus souvent dans une langue tierce penche vers l’une ou l’autre des deux langues officielles.

Sources : Statistique Canada ; Calculs Pierre Fortin

Ce sont les reponses a ces deux questions qui nous disent que la preference pour le francais a nettement diminue depuis un quart de siecle. Notre tableau resume le glissement observe en concentrant l’attention via la generation des 25 a 34 ans, habituellement messagere de l’avenir. Nastavi sa čitanjem